Qu’est-ce que les acouphènes ?

Ces sons ou bruits persistants perçus en absence de toute stimulation sonore extérieure à l’oreille s’appellent également tinnitus.

On estime qu’environ 10 millions de français sont touchés par les acouphènes

Très courants chez les personnes malentendantes qui les décrivent volontiers comme des sifflements, bourdonnements, tintements, crissements temporaires ou permanents et donc inaudibles pour l’entourage. Les acouphènes sont en général des sons purs ou des bruits de bandes plus ou moins larges.

Ils sont généralement la conséquence d’une exposition excessive au bruit, d’une pathologie de l’oreille (ex maladie de Ménière), d’une presbyacousie, d’hypertension, de diabète ou de certains effets secondaires médicamenteux, mais il reste des étiologies inconnues avec des bruits internes transmis à l’oreille.

Dans les cas de pathologie cochléaire, on relate un dysfonctionnement de la synapse glutaminergique entre les cellules ciliées internes et le nerf auditif, ainsi qu’un déséquilibre au niveau des cellules ciliées externes. La surstimulation du nerf auditif résultante serait alors interprétée par le cerveau comme un son continu. Les tinnutus sont souvent associés à d’autres perturbations auditives telles que le recrutement (intolérance aux bruits forts, et sons faibles peu ou pas perçus), l’hyperacousie (perception exagérée des sons) et la presbyacousie (baisse progressive de l’audition avec l’âge).

La gêne occasionnée par les acouphènes est très variable d’une personne à une autre. Pour certains, la qualité de vie peut en être altérée (troubles du sommeil, stress, anxiété…) et ceci dans près de 20% des cas.

Nous utilisons les sons pour gérer au quotidien les acouphènes.

Il s’agit de minimiser le contraste entre les acouphènes et les sons environnants.

Le stimulus sonore est généré par des technologies miniaturisées, agréables à porter dans l’oreille. Nous définissons individuellement l’intensité et le type de stimulus sonore afin de permettre de réduire le volume de perception des tinnitus, de les masquer pour éviter de se focaliser sur ces derniers jusqu’à parvenir à en faire abstraction.

Les acouphènes étant souvent associés à une perte auditive, ces technologies intègrent également une solution auditive de correction performante.

Votre audioprothésiste règlera finement chaque fonction et saura vous guider de façon personnalisée vers un confort auditif optimal.

N’hésitez pas à le consulter pour toute question.

Pin It on Pinterest

Share This